Revenir aux actualités
  • Non classé

8 conseils essentiels avant de lancer votre projet tourisme

8 conseils essentiels avant de lancer votre projet tourisme

Vous êtes une start-up innovante avec un projet pour inventer le tourisme de demain ? Vous ne savez pas trop par où commencer pour vous y retrouver dans l’écosystème touristique ? Voici 8 conseils pour découvrir le fonctionnement de ces professionnels et mieux appréhender les démarches à entreprendre pour développer votre business.  

Maîtriser le B.A.BA des acteurs touristiques

 Le secteur touristique constitue un écosystème complexe, regroupant une diversité d’acteurs aux méthodes de travail variées. Si vous n’êtes pas familier avec son vocabulaire spécifique et ses normes, vous risquez de vous retrouver face à une mission ardue ! Alors préparez-vous à plonger dans l’univers des acronymes : ADT (Agences de Développement Touristique), CRT (Comité Régional du Tourisme), BIT (Bureau d’Information Touristique), EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale), et bien d’autres encore. Vous devez évidemment connaître les principaux acteurs du tourisme au niveau national, qui peuvent vous fournir des orientations générales. Cependant, c’est à l’échelle régionale et locale (voir le point 2) que se déroule l’action concrète. 

Les acteurs touristiques au niveau national :

– Le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

Il définit et met en œuvre la politique nationale du tourisme. A quoi va t-il vous servir ? Une start-up dans le domaine touristique peut améliorer sa position sur la scène internationale, élargir sa portée et surmonter les défis liés aux marchés étrangers. 

– Atout France

Atout France est l’opérateur unique de l’Etat en matière de tourisme. Cette Agence de développement touristique de la France basée à Paris favorise le montage de projets d’investissement dans les territoires. Elle met également à votre disposition des outils d’observation et de compréhension de la demande touristique. Enfin, elle porte des AMI (voir le point, les financements) pour vous aider à concrétiser votre projet.  

A retenir : Atout France accompagne chaque année plusieurs dizaines de startups ou sociétés innovantes en lien avec de nombreux partenaires.  

– ADN Tourisme

Cette Fédération Nationale des organismes institutionnels de France assure une mission de coordination des Offices de tourisme. 

– France Tourisme Lab

Le premier incubateur dédié au tourisme est né en 2013. Depuis, le réseau France Tourisme Lab s’est étoffé pour vous accompagner dans les étapes clés du développement de votre entreprise (incubation, accélération, etc.)  Pour en savoir + : contactez l’équipe France Tourisme Lab de la DGE, francetourismelab.dge@finances.gouv  

Depuis sa création, FTL c’est 400 startups accompagnées, 1750 emplois créés indirectement et de nombreux projets touristiques innovants accélérés grâce à des levées de fonds conséquentes (200 millions d’euros au total).

Comprendre qui fait quoi sur votre territoire, à une échelle régionale (ici le cas des Hauts-de-France) 

Pour optimiser votre solution, identifiez les acteurs clés du secteur touristique dans votre région afin de l’adapter et de la personnaliser au maximum. Chaque région possède son propre écosystème touristique, comprenant des agences de développement touristique, des offices de tourisme, et bien d’autres. Plongez-vous dans cet environnement pour mieux le comprendre ! 

Le tourisme institutionnel en Hauts-de-France, c’est :

0 Comité Régional du Tourisme et des Congrès
0 Agences de Développement Touristiques
0 Offices de tourisme
0 collaborateurs

Les structures :

Hauts-de-France Tourisme met en place la stratégie touristique régionale. Ses missions principales : marketing, développement, formation et accompagnement, promotion et communication, commercialisation. Hauts-de-France Tourisme accompagne les prestataires touristiques via une customisation de l’offre. https://www.weekend-hautsdefrance.com  

Les Offices de tourisme ont d’abord pour mission d’accueillir et d’informer, de promouvoir leur destination, de commercialiser, de développer et de gérer des équipements.  La loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), promulguée en 2015, a entraîné plusieurs changements majeurs dans l’organisation administrative française. Parmi ces changements, la loi a prévu le renforcement des compétences des métropoles, notamment en matière de tourisme. 

Les Offices de Tourisme (OT) ont donc évolué vers une échelle métropolitaine pour améliorer la coordination, l’efficacité et la compétitivité de l’offre touristique. Les Offices de tourisme disposent parfois de plusieurs de BIT (Bureau d’Information Touristique).  

Les Bureaux d’Informations Touristiques : ce sont des structures qui dépendent directement des OT. Souvent situés dans des lieux stratégiques (centre-ville ou sites touristiques majeurs), ils offrent des services d’accueil, d’information, de promotion et d’orientation pour aider les visiteurs à profiter au mieux de leur séjour dans une région donnée. 

Les ADT, Agence de Développement Touristique (ADT) sont des structures chargées de la promotion et du développement du tourisme au niveau départemental. Ces agences sont souvent créées et financées par les collectivités territoriales (régions, départements, intercommunalités) et travaillent en étroite collaboration avec les acteurs locaux du tourisme (offices de tourisme, prestataires d’activités, hébergeurs, restaurateurs, etc.). Il y en a 4 dans les Hauts-de-France pour les départements du Pas-de-Calais, de l’Oise, de l’Aisne, et de la Somme. Le Département du Nord a intégré un service tourisme (Nord Tourisme) directement au sein de son organisation.  

Les ADT se consacrent de manière générale à la promotion de la destination, à l’accompagnement des porteurs de projets, des collectivités territoriales et des professionnels du tourisme.  

Leurs missions et stratégies varient en fonction du territoire. Par exemple, les ADT du Pas-de-Calais et de la Somme maintiennent une forte présence dans la communication B2C tandis que les ADT de l’Oise et l’Aisne se concentrent davantage sur l’accompagnement des porteurs de projet.  

Ces entités institutionnelles du tourisme opèrent de manière indépendante, chacune avec des statuts distincts. Les Offices de Tourisme peuvent adopter diverses formes juridiques telles que les SPL (Sociétés Publiques Locales), les EPIC (Établissements Publics Industriels et Commerciaux), les régies, les associations, et sont déployés à l’échelle d’un ou plusieurs Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) ou de communes. Les effectifs peuvent varier de 0,5 à 40 équivalents temps plein au sein des différentes équipes. Vous devez savoir que ces différences de statut peuvent avoir un impact significatif sur la nature des relations que vous pourrez établir avec eux. Car chaque structure a sa stratégie, ses priorités, ses visions, sa direction. Tout cela peut influer sur le portage des projets d’Innovation Touristique.  

Les EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) sont des structures administratives françaises regroupant plusieurs communes afin de mettre en commun certaines compétences et de coordonner des projets d’intérêt communautaire. Ils peuvent prendre différentes formes, notamment les communautés de communes, les communautés d’agglomération et les communautés urbaines.  

La compétence tourisme peut être dévolue à certains EPCI en fonction de leur organisation et de leurs compétences attribuées par la loi. En France, le tourisme est un secteur économique important, et il est souvent géré à l’échelle locale pour promouvoir les atouts touristiques d’un territoire, développer l’offre touristique et favoriser l’accueil des visiteurs. 

Il est donc nécessaire également que vous ayez une connaissance de la structuration de la ou des collectivités de votre territoire d’action.  

Le tourisme en chiffres dans les Hauts-de-France

0 emplois
0 milliards d’euros de consommation
0 millions de nuitées

S’entourer des professionnels de l’innovation touristique  

La compétence en matière d’innovation appartient donc à diverses entités. Vous vous demandez sûrement qui peut vous guider vers les bons interlocuteurs ? En fait, tous les organismes institutionnels mentionnés précédemment pourraient potentiellement vous orienter et être intéressés par votre projet. Cependant, un défi majeur se pose : le temps limité dont disposent ces structures pour identifier, en plus de leurs responsabilités principales, des projets innovants dans le domaine du tourisme qui pourraient leur être extrêmement bénéfiques. 

Étant donné que l’innovation revêt une importance capitale dans le secteur du tourisme, diverses structures sont désormais spécifiquement dédiées au renforcement de l’attractivité des territoires à travers des dispositifs innovants. Il est donc judicieux de faire appel à elles pour bénéficier de leur expertise et de leur soutien. Voici quelques exemples de professionnels de l’innovation touristique à connaître !  

> HIT – Hauts-de-France Innovation Tourisme est une structure agile créée en 2023 pour faciliter et valoriser l’innovation “actionnable ” afin de favoriser le progrès de toute la filière touristique, en connectant et en mettant en coopération ses différents acteurs autour de rencontres et de projets d’avenir. Contactez-nous.

> LA MITA – Mission d’Ingénierie Touristique et d’Attractivité est un dispositif régional qui accompagne des porteurs de projets et met en place des financements via des Contrats de rayonnement Touristiques appelés aujourd’hui des Contrats de Destination.  

> ALL – AUTOUR DU LOUVRE-LENS – C’est une antenne de l’ADT du Pas-de-Calais dédiée à la valorisation touristique, à l’échelle de 7 EPCI. ALL porte une mission d’ingénierie et d’attractivité touristique et est identifié comme un acteur de l’innovation touristique qui contribue au développement de partenariats au sein de l’écosystème régional. ALL, c’est + de 140 projets accompagnés et événements d’innovation touristique, et pas seulement autour du Louvre-Lens mais avec une démarche design à 360°. Contactez-les.  

> La POT’ : c’est une plateforme des organismes de tourisme des Hauts-de-France, créée en 2016. Elle accompagne l’ensemble des collaborateurs des organismes du tourisme des Hauts-de-France pour développer l‘attractivité des territoires ; s’inscrire dans une dynamique durable et responsable ; accompagner les ressources humaines et transformer les métiers. Contactez-les.  

Et si vous rejoignez un incubateur pour accélérer votre projet ? 

Un incubateur, qu’est-ce que c’est ? Ces structures accompagnent les porteurs de projet innovant en apportant différentes expertises susceptibles d’en accélérer la viabilité économique : conseils, sessions de pitch, mise en réseau, tutoriels, etc. Dans les Hauts-de-France, on retrouve ces incubateurs à différents endroits du territoire dont certains ont des thématiques bien précises. A Tourcoing, on retrouve Plaine Images qui est un incubateur/accélérateur spécialisé dans les ICC (Industries Culturelles et Créatives). A Boulogne-sur-mer, il existe le Blue Living Lab qui accompagne les porteurs de projet innovant autour de l’industrie et des services portuaires. Ou encore iTerra, situé à Compiègne, dont les services vont profiter à des projets portant sur la bioéconomie ou l’innovation agricole. Même si aucun de ces incubateurs n’est spécialisé dans l’accompagnement de projets touristiques, ils sauront répondre à vos questions autour du business model de votre projet avec une expertise de qualité. Pour commencer votre projet touristique innovant dans de bonnes conditions, nous vous conseillons fortement de vous installer au sein d’un incubateur

Développer un concept de projet touristique en cohérence avec son territoire d’implantation  

Cela paraît évident mais vous n’aurez aucune chance d’ancrer durablement un concept innovant en lien avec le tourisme si vous ne vous posez pas ces questions essentielles :  

  • Quelle cohérence doit-il y avoir entre mon concept de projet touristique et son site d’implantation ?  
  • Quelle est la stratégie touristique du territoire touristique ciblé  

Cela veut dire connaître les caractéristiques, les richesses naturelles, culturelles, économiques et patrimoniales mais aussi les clientèles du territoire que vous avez choisi. Pas de projet solide si vous ne connaissez pas l’identité et l’écosystème de votre territoire d’implantation. Analysez l’offre touristique disponible dans la région, y compris les sites culturels, naturels, historiques, les activités de loisirs, les événements, les festivals, etc. Évaluez la diversité et la qualité de cette offre par rapport aux attentes des visiteurs. Allez sur les sites des professionnels du tourisme ou participer participez aux forums et aux événements.

Vérifier l’opportunité de votre projet touristique : êtes-vous innovant et différenciant pour les visiteurs et les professionnels du secteur ? 

Avez-vous réalisé une étude d’opportunité ou un document d’orientation pour vous assurer que votre projet répond véritablement à un besoin du territoire ? Est-ce que la solution que vous proposez est déjà présente sur le marché ? (avez-vous des concurrents ?) Quel est son intérêt stratégique ? A quelle cible vous adressez-vous ?  

Les métiers du tourisme ont subi des transformations majeures ces dernières années. Il est essentiel de posséder une compréhension approfondie des attentes des clientèles ainsi que des nouveaux comportements des visiteurs afin de proposer des innovations en phase avec les défis actuels. Il peut s’agir d’une expertise poussée dans le domaine du numérique, d’une focalisation sur l’aspect local, dans le développement durable, le tourisme itinérant, et bien d’autres encore.  

Il est important de noter que les acteurs du secteur touristique eux-mêmes génèrent eux-mêmes des projets innovants et les expérimentent. Il est donc plausible que la solution que vous envisagez comme idéale existe déjà sur le marché ou nécessite d’être ajustée en fonction des initiatives existantes. Identifier l’intérêt stratégique de votre solution implique également d’évaluer sa capacité à se démarquer sur le marché, à attirer les clients et à contribuer de manière significative au développement économique et touristique du territoire. 

Comprendre qui finance quoi

Il est crucial de se pencher sur les financements mobilisables pour votre projet. Quelles aides publiques pourrait-il solliciter ? Les options incluent des soutiens européens comme les Fonds européens structurels et d’investissement (FESI), des aides nationales telles que les crédits d’impôts de Bpifrance, des crédits d’impôts divers, etc. De plus, des aides régionales et départementales peuvent être envisageables. Toutefois, il convient de noter que ces aides peuvent varier d’une région à l’autre et sont souvent conditionnées par des critères d’éligibilité spécifiques. 

Renseignez-vous auprès des institutions publiques compétentes et des agences de développement économique, des Chambres de Commerce et d’Industrie pour découvrir les différentes possibilités de financement et d’accompagnement disponibles pour votre projet. De plus, certains organismes touristiques peuvent faciliter l’accès à des ressources et des subventions par le biais d’Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI). 

Entrepreneur.e

C’est quoi un AMI ?

HIT

Les AMI (Appels à Manifestation d’Intérêt) s’adressent à vous, les entreprises, comme aux groupements et réseaux professionnels ou territoriaux, ainsi qu’aux collectivités ou à leurs outils de développement économique. Ils peuvent parfois concerner une filière spécifique (l’innovation par exemple) ou une typologie de destinations. Concrètement, ils vous permettent d’obtenir, sur dossier, des capacités d’ingénierie renforcées grâce à des dotations financières dédiées.

Savoir présenter son projet pour attirer des partenaires

Quels points devez-vous mettre en valeur pour retenir l’attention ? Comment présenter le dossier de votre projet ? Bien exposer votre vision, vos objectifs et vos valeurs ? Savez-vous en démontrer le potentiel et ce qu’il va apporter directement aux professionnels du tourisme (avant même le client final) ?  La POT’ a mis en place une solution concrète pour les starts-up : les PITCHS SOLUTIONS (voir plus loin notre “USE CASE”) pour vous permettre de présenter votre projet en mettant en avant ses aspects innovants, différenciateurs et attractifs.  

Pouvoir évaluer les retombées économiques pour le territoire

Quelles retombées la collectivité peut-elle attendre ? Quels sont les effets directs, indirects et induits de la solution que vous créez ? Concernant les prévisions financières, il est important d’établir des estimations précises des coûts et des bénéfices de votre projet afin de cibler les bons prospects. Assurez-vous que vos prospects ont les moyens d’acquérir votre solution ou de participer à votre projet. Cela peut impliquer de segmenter votre marché et de proposer différents niveaux de produits ou de services pour répondre aux besoins et aux budgets variés de vos clients potentiels. 

Pour garantir votre pérennité dans le temps, envisagez également des perspectives de développement au-delà de la solution que vous proposez à l’instant T. Start-up ne veut pas dire one shot ! Cela peut inclure l’exploration de nouveaux segments de marché, l’expansion géographique, ou encore la création de partenariats stratégiques avec d’autres acteurs du secteur touristique. 

En fournissant à la personne de la structure touristique que vous rencontrez des informations claires et argumentées sur les retombées de votre projet, ses perspectives financières, sa viabilité à long terme et ses possibilités de développement, vous lui donnez les arguments nécessaires pour défendre votre projet auprès de ses propres instances directionnelles, de ses élus, et autres parties prenantes. 


USE CASE 

Pitcher devant la POT’ 

La POT’ (Plateforme des Offices de Tourisme) a créé un outil pratique pour les starts-up qui souhaitent faire connaître leur concept innovant aux professionnels du tourisme. Marine Coquelle nous explique comment fonctionnent Les Pitchs Solutions.   

Pourquoi avoir créé les PITCHS SOLUTIONS ? Nos partenaires dans le domaine du tourisme nous ont fait part de leurs difficultés à trouver le temps pour rencontrer les startups, mais aussi du décalage souvent constaté entre les offres proposées et leurs besoins réels. Je pense par exemple aux startups spécialisées dans la gamification, un secteur aujourd’hui très concurrentiel. Ou encore aux propositions d’offres marketing qui font doublon avec des circuits ou des séjours déjà existants. De plus, au cours de nos rencontres et déplacements professionnels, nous constatons que de nombreuses start-up éprouvent des difficultés à présenter efficacement leur projet. C’est pourquoi nous avons instauré ce service de présentation de projet à la fin de l’année 2022 afin de faciliter leur mise en relation. 

Que cherchent les professionnels du tourisme ?  

Ils sont à la recherche de startups proposant des solutions pratiques et concrètes, des outils technologiques innovants pour relever les défis du secteur touristique. 

Je pense à des outils de gestion de la durabilité (outils de mesure de compensation de l’empreinte carbone par exemple) mais aussi des solutions pour optimiser la relation clients (systèmes de gestion des opérations) ou mieux gérer les flux et accueillir les visiteurs sur le territoire (applications mobiles de guidage, de visite et de navigation), etc.  

Comment fonctionnent les PITCHS SOLUTIONS ?  

Les PITCHS SOLUTIONS sont des séances de 15 minutes chrono, réalisées en visioconférence et filmées. Elles consistent en une présentation de 10 minutes suivie d’une session d’interviews structurées de 5 minutes sous forme de questions-réponses. Ces sessions d’enregistrement sont organisées mensuellement, offrant ainsi une grande praticité à tous les participants, car personne n’a besoin de se déplacer physiquement. De plus, les pitchs enregistrés sont rendus disponibles sur notre site dans notre librairie en ligne. Les professionnels du tourisme en ont connaissance grâce à notre Newsletter qui touche 800 collaborateurs. Il suffit de nous contacter pour candidater.  

Quels sont les résultats obtenus ?  

Cela a favorisé l’émergence de collaborations concrètes entre des acteurs du tourisme et des startups. Je pense notamment à l’entreprise Picto Access, recommandée par l’Office de Tourisme de Lens pour son utilité manifeste. On est typiquement sur le type de start up “outils”. Picto Access est une startup spécialisée dans l’accessibilité universelle et la conception de solutions novatrices visant à faciliter l’inclusion de divers types de publics dans les espaces publics et les événements. Leur présentation a conduit à l’adoption de leurs solutions dans d’autres territoires de la région.  

Je vous invite aussi à découvrir Totémus (parcours ludiques), Tictactrip (plateforme de transports multimodale), Citygem (application mobile) et AskMona (intelligence artificielle) sur notre librairie.